Nous utilisons des cookies propres et de tiers pour améliorer tous nos services disponibles sur notre site web. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre Politica sui cookie.   Accepter

“Chez GAMBÍN, à travers de la sélection, nous améliorons la qualité des fruits que le client reçoit”

Carolina Gambin

Ses yeux s'illuminent lorsqu'elle parle de GAMBÍN. Ce n'est pas pour rien. Carolina, ou Carol comme tout le monde la connaît, porte non seulement le nom de famille, mais elle a également été modelée professionnellement et personnellement à la façon de la station de Cox. Son expérience antérieure et sa profonde connaissance du monde des fruits l’ont conduite à gérer la supervision de la ligne de conditionnement et d’emballage où, avec son équipe, elle est chargée de la sélection d’une qualité parfaite, telle comme elle est commandée par chaque client.

  • Diriez-vous que votre vie est totalement liée à la société GAMBÍN ...

Sans doute. J'ai commencé il y a plus de 20 ans sur le carreau du marché national : plus précisément en pesage. À partir de là, j'ai pratiquement tout fait, tout en apprenant du métier. Je me suis centrée de plus en plus sur l’agrume et j'y suis restée, évoluant personnellement et professionnellement au même rythme que la compagnie.

  • Comment était la ligne de conditionnement et comment est-elle maintenant ?

À cette époque, le travail d’emballage était très basique. Nous travaillions avec un format unique, ou en vrac. Il n'y avait pas autant de variété de colis comme aujourd'hui. Avec le temps, nous avons appris à emballer de nouveaux formats car, au fur et à mesure, on nous demandait des conditionnements particuliers. On commençait déjà à s’adapter et à évoluer vers ce que le client souhaitait.

  • Et c'est toujours le cas maintenant, non ?

Oui, bien sûr. Parfois nous pensons que tout est inventé, mais loin de là. De nouvelles possibilités apparaissent toujours et il est nécessaire de trouver un moyen de s’adapter aux demandes des clients. C’est ce que GAMBÍN réalise à la perfection. Ce n'est pas un hasard si c'est là précisément un de nos traits d'identité. C’est aussi la principale raison pour laquelle la plupart des clients nous choisissent.

  • Et comment vous y arrivez ?

On y parvient en combinant de multiples facteurs ; on y arrive à travers de la connaissance, de l’attention au travail bien réalisé. Chacun des membres de la grande famille GAMBÍN dispose d’un gène clairement ciblé sur le client. C’est quand-même lui qui doit être satisfait. Chacun d'entre nous sait que c’est le client qui commande et que nous sommes là pour servir cette demande. Toute l’entreprise y est dédiée, depuis les directeurs et cadres intermédiaires, en passant par les opérateurs de base.

  • Quelle est votre fonction principale en tant que Responsable de la ligne d’emballage ?

Ma tâche fondamentale est celle de respecter le plan que nous établissons au cours de réunions quotidiennes et à travers duquel nous organisons le travail de chaque jour, en tenant toujours compte des variations qui peuvent se donner, car la compagnie est perpétuellement en mouvement et elle n’est jamais en arrêt au 100%. Nous devons donc tenir en compte que nous travaillons avec le terrain, avec une climatologie et avec un tas d’autres variables qui encadrent notre métier ; des facteurs qui peuvent à tout moment entrer en jeu et mettre en péril notre travail. C’est pourquoi nous nous préparons au maximum, afin que l’impact des imprévus soit le moindre possible.

  • Et cela fonctionne ?

Bien sûr. Un fruit n’est pas un produit fabriqué en série. Il faut savoir que l’on reçoit en station un produit déjà délimité et en quantités contrôlées, mais qu’il y aura toujours un certain degré de déviation en comparaison avec le plan d’action initial. Parfois, cette déviation est presqu’imperceptible, tandis qu’en d'autres occasions, et en raison de facteurs externes, elle peut arriver à être beaucoup plus considérable. Mais, nous nous efforcerons toujours de faire en sorte que les minimums imprévus se produisent dans le but de toujours satisfaire la demande de notre client.

  • Comment est organisé votre département ?

Mon département est formé par une équipe de personnes qui contrôlent la ligne de conditionnement en station, Je leur donne des instructions afin que le plan de production soit respecté à tout moment. Ou bien, je varie les instructions, en fonction des modifications nécessaires. En tout, l’équipe représente environ 68 personnes, parmi lesquelles il y a quatre contrôleurs et deux sous-responsables de ligne. Ce sont elles qui marquent le rythme de la production, elles effectuent les modifications de commandes, etc. Tout cela, évidemment, en accord avec l'équipe commerciale. Nous ne prenons jamais une décision qui puisse affecter le client sans arriver tout d’abord à un consensus préalable.

  • Comment votre tâche a-t-elle évoluée par rapport à vos débuts chez GAMBÍN ?

On pourrait dire que ce que je fais aujourd’hui n’a rien à voir avec mon premier travail. Une différence importante, sans aucun doute, a été l’introduction d’une machine de tri qui permet de sélectionner les qualités souhaitées en fonction d’un paramètre donné, comme par exemple la couleur, ou les dimensions des fruits, etc. Grâce aux caméras, qui produisent environ 50 images par seconde, et selon le réglage des paramètres, les fruits sont écartés et tombent d’un côté ou de l’autre des différentes lignes de tri. Tout cela se fait en un seul "passage", ce qui améliore la vie et la qualité du fruit, et ce qui permet qu’il ne souffre pas. En bref, le procédé essaye de sauf-garder les conditions initiales du produit.

  • Il s'agissait donc d'une évolution très importante à l’époque et d’une avance technologique ...

Oui, mais l'évolution a remodelé l’ensemble du secteur. On ne peut pas évoluer la manière de travailler en station sans prétendre que les plantations et les champs n’en fassent de même. Grâce à cette évolution en parallèle, nous arrivons aujourd’hui à mieux définir les besoins et nous savons comment les commander à la production. Auparavant, nous achetions un domaine et pratiquement tout était récolté d’un seul coup. Nous savons désormais comment récolter sur mesure ce dont nous avons besoin. L'équipe sur le terrain sait parfaitement ce qu'il doit couper, ce qui réduit les délais, et, pour autant, nous sommes beaucoup plus efficaces.

  • Comment réussissez-vous à conserver une position leader sur le marché au fil du temps ?

En mettant notre maximum dans chaque colis. En tenant toujours en compte le client. C'est lui qui commande. En nous adaptons aux clients et aux marchés à tout moment. En étant tous conscients de ce que nous devons faire, notre meilleur travail. Et, en continuant à offrir de la qualité et de la sécurité aux consommateurs.

  • "Travail" et "équipe" sont des concepts constamment répétés dans votre énoncé.

Bien sûr ! Je travaille avec des gens qui sont avec moi depuis de nombreuses années, environ plus de dix ans. C'est très important. Je leur communique constamment les valeurs de la compagnie. Je leur transmets la vision du fruit qui doit être mis dans chaque colis. Notre obligation est de fournir des fruits délicieux, en améliorant ce que le client attend recevoir grâce à la sélection. Le travail de l’équipe entière est fondamental.

  • Que signifie GAMBÍN pour vous ?

Tout ! Je me suis formée ici. J'ai commencé pratiquement très jeune. J'ai passé les pires moments de nos débuts et maintenant je me trouve dans la meilleure époque. Cela me donne une grande satisfaction de voir où nous en sommes aujourd’hui et vers où nous nous dirigeons en tant que compagnie, ainsi que les perspectives que nous avons de changer le secteur. Il y a eu beaucoup de travail derrière notre position actuelle sur le marché. Nous travaillons depuis longtemps pour un grand nombre de clients situés dans les endroits les plus divers, nous mettant à leur disposition, leur donnant ce qu'ils ont demandé. Cela ne se construit pas du jour au lendemain. Ce n’est pas au premier colis de citrons qu’ils sont tombés amoureux de notre marque. C'est une tâche quotidienne, de minute en minute. Je regarde en arrière et je suis fière de voir où nous en sommes, ce que nous avons réalisé.